Les pressions intra-abdominales

La posture, les mouvements, la respiration, les accouchements, la constipation… Il existe de nombreuses choses qui peuvent créer des pressions intra-abdominales.

Et les pressions dans l’abdomen repoussent les organes vers le bas distendant à la longue les tissus qui les soutiennent. 

La pratique sportive est également en cause, tout comme la danse. Certaines pressions régulières ou certains mouvements mal conduits peuvent déséquilibrer une bonne statique pelvienne, distendre les ligaments suspenseurs des organes ou perturber la mise en tension réflexe du périnée.

Une bonne statique pelvienne
L’équilibre du plancher pelvien tient en plusieurs éléments. Il y a les organes et leur suspension. Il y a la capacité contractile des muscles du périnée. Il y a l’équilibre entre ces deux dimensions. Contracter, au bon moment, les bons muscles…

L’importance de la respiration
Lorsque j’inspire, mon diaphragme descend. Cela comprime mes organes, le ventre a besoin de sortir et le plancher pelvien de se détendre. Normalement. 

Lorsque j'expire, les organes remontent, tirés par le diaphragme. Et oui, il n'y a pas de vide dans l'abdomen donc lorsque l'air sort, les poumons se vident, il perdent réellement du volume. Les organes, contenus dans une sorte de poche qui s'appelle le péritoine, sont comme soulevés par le diaphragme.

Mais si je fais un effort lors pendant cette inspiration, le volume des organes ne pourra pas se transférer vers l'avant ou vers le bas. Dans l'effort, les abdominaux seront contractés et la pression cherchera par où s'échapper...


Résumons donc. Une bonne respiration c'est :

  • Un temps d'inspiration pendant lequel le ventre et les muscles du périnée se détendent (tout en gardant une petite tonicité de base dans une posture active). Le diaphragme descend et le volume des organes fait une translation vers l'avant et vers le bas.
  • Un temps d'expiration durant lequel le diaphragme remonte, ramenant avec lui les organes et le plancher pelvien également.


L'effort doit donc se faire sur l'expiration pour que le volume les organes ne soit pas comprimé...




Illustration : Cyrielle Lefebvre




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Intime et universel...

Un périnée éduqué ?